moi

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Olivier Gérard

  • "Sanglots la nuit", Deux hommes s'aiment en butte aux fanatismes

    couv GERARD.jpgNouveauté hiver 2017 

    Après le succès de Te retourne pas, Handala !

    préfacé par Jean-Claude Carrière,

    Sanglots la nuit

    Le nouveau roman d’Olivier GERARD

    Attachée de presse : guilaine_depis@yahoo.com 06 84 36 31 85

    Le livre : « Sanglots la nuit » peut aussi bien être lu seul que dans le prolongement du précédent roman d’Olivier GERARD « Te retourne pas, Handala ! » que Jean-Claude Carrière qualifie de « livre ardent ».

    S’il s’agit d’une histoire d’amour entre deux hommes à laquelle le drame du Moyen-Orient sert de décor, l’auteur aborde une nouvelle fois un sujet épineux avec sa plume incandescente, à la brutalité subtile, à la violence délicate. Du vif-argent dans les veines, Olivier GERARD a une écriture aussi rapide que précise qui pulvérise les clichés, les tabous et le politiquement correct.

    Courageuse et toute en nerfs, son œuvre allie la spontanéité des plus grands stylistes à la maturité des écrivains portraitistes de leur époque.

    Témoin de situations aberrantes qui éveillent et indignent sa conscience politique et humaine, son cœur tressaille face aux injustices.

    Mais la richesse de ce livre qui se lit comme on regarde un film - n’oublions pas que l’auteur est d’abord connu comme cinéaste - tient dans le travail considérable qu’il effectue sur la langue pour être toujours au plus vrai de ses personnages, qui sont spécialement attachants. Un roman étonnamment tendre et proche de nous.

     

    Lire la suite